Pourquoi tout ce noir ?


Bonne question.
Merci.

Je l'ai imaginé tout de suite noir, ce blog.
Et pour diverses raisons.

Noir, c'est la nuit à la campagne ;
il manque seulement les étoiles :



Noir, c'est quand on ferme les yeux pour dormir ou pour mourir ;



Noir, c'est aussi ce superbe animal qui a inspiré le malheureux sculpteur Rembrandt Bugatti et une BD italienne que j'aime beaucoup, Diabolik : la panthère !



Noir, c'est encore les idées de Franquin...



Noir, c'est enfin la manque de lumière.
Je ne parle pas ici en métaphore mais en termes purement optiques et eco-résponsables.
Et je ne suis pas fou puisque je vous le dis !



Ah, si vous saviez, j'ai regardé de près mon écran d'ordinateur, vraiment de près, à l'aide de mon microscope/télescope (mais en fonction microscope, of course !) que j'avais perdu enfant et que j'ai retrouvé dans le rayon enfants de mon magasin préféré en arrivant à Paris et savez-vous ce que j'ai découvert ?



L'écran est composé de plein de minuscules points qui s'appellent "pixels" (mais ça vous le savez peut-être déjà...) qui sont à leur tour composés de trois truc comme ceux-là



voilà ma véritable découverte ! C'est vrai ! Essayez vous-même : ça marche aussi avec les écrans de vos portables, le principe est le même.
Or, chacun des trois rectangles qui composent le pixel, on peut le voir comme une mini-ampoule plus ou moins lumineuse en raison de la couleur qu'elle doit rendre et comme tout le monde le sait pour avoir du noir on a la tendance à étendre une ampoule plutôt qu'à l'allumer à sa puissance maximale (ce qu'on ferait d’ailleurs pour obtenir une pièce bien éclairée) ;
vous me suivez jusqu'ici ?
Bon, je continue quand même.
Dans un monde en dangereuse carence de sources énergétiques (les réserves de pétrole qui s’épuisent, les effets secondaires du nucléaire)




j'ai pensé (et bien du monde avant moi, à vrai dire) que chaque geste peut compter pour économiser de l’énergie ;
pour revenir à nos écrans, vous avez désormais compris que - en deux mots -  afficher du noir consomme une miette en moins d’énergie que si l'on affichait du blanc et que plein de miettes pourraient composer un énorme pain (quoi que occidentalement dégoûtant !)



Pour conclure, vous l'avez compris :

EN LISANT CE BLOG VOUS CONTRIBUEZ OUI, à ME RENDRE HEUREUX ET à FAIRE DE VOTRE JOURNéE QUELQUE CHOSE DE BIEN SYMPA (quel prétentieux!) MAIS VOUS ETES EN TRAIN AUSSI DE SAUVER LA PLANETE !!!


pour en savoir plus, visitez, par exemple :



merci
(et je m'excuse pour l'eFfET PaS forMaTTé de la phrase plus haut mais c'est toute la faute de mon clavier de rital que je ne sais pas utiliser pour faire les trucs difficiles comme insérer des majuscules accentuées)