lundi 31 octobre 2016

Joyeux Halloween !


Bonjour Tout le Monde !

He !
Je ne suis pas mort, hein ?
Enfin, presque...



halloween 1




Félicitations !
Tu as été transformé en zombie par "La BD de fede" !


halloween 2



À bientôt !










lundi 5 septembre 2016

Comment avoir un blog.


Bonjour les Copains !

C'est la rentrée.
Je sais, c'est dur, il nous faut de l'humour pour survivre à ce moment.
Et de nouveaux projets !
Vous voici mon conseil pour vous occuper dans votre temps libre et - pourquoi pas - vous lancer dans un véritable business.

Aujourd'hui je vais vous expliquer comment créer votre propre blog !

Il faut savoir qu'ouvrir un blog est aujourd'hui quelque chose d'extrêmement simple : il y a des plateformes qui font presque tout pour vous au niveau technique (Blogger by google, Wordpress, Tumblr...), des interfaces déjà compilées que vous pouvez personnaliser comme mieux vous semble !

Certes, un peu de connaissance de programmation est bienvenue si vous avez dans la tête quelque chose de plus complexe à réaliser (personnellement, pour ce blog, sans être programmeur je me suis replongé dans le peu de HTML que je connaissais et j'ai appris de nouveaux trucs qui m'ont été bien utiles ; une galère d'à peu près un mois pour obtenir une structure de blog assez stable...)

blog 1



Mais il vous faut d'abord un élément capital qu'aucun manuel ni tutoriel pourrons vous donner :

blog 2 by Federico Cartesegna, on Flickr



Sans idées, vous l'aurez compris, c'est inutile d'ouvrir un blog comme de faire plein d'autres choses :

être candidat aux présidentielles, chercher l'homme ou la femme idéales, s'exprimer sur feisbuch ou, tout simplement, utiliser le grand trou sonore que quelqu’un nous a positionné dans la partie basse de notre visage...

C'est clair que si, comme moi, vous voulez créer un blog BD ou illustré, il vous faudra une MAIN qui dessine !

Voici la mienne :

blog 3



Elle fait juste coucou parce qu'elle est timide mais elle sait faire des tours de magie aussi !

Allez, vas-y, montre-nous un tour, allez...

blog 4



Ouais !!! Trop bien !

Mais ne lui demandez pas comment elle fait : c'est une vraie magicienne et elle n'explique jamais ses secrets !


Bien, voici essentiellement tous les ingrédients pour concocter un blog !

Maintenant il faut les mélanger, donner une forme à tout cela...

blog 5


blog 6


blog 7


blog 8


blog 9



Et caetera.
Difficile de trouver son propre style, le juste équilibre entre humour intelligent et connerie absolue, il faut faire un travail minutieux de labor limæ et souvent le résultat n'est pas satisfaisant mais il faut s'acharner, continuer - comme dit Phil Collins - against all odds.

Voilà.
J'ai vous ai montré un exemple de session de recherche créative.
Trouvez maintenant votre propre méthode de travail et lancez-vous dans le Monde !

Exprimez-vous !
Communiquez !

Ça fait tellement bien de partager...


Maintenant que vous avez créé votre blog, permettez-moi de vous signaler mon autre article qui vous explique "comment avoir un blog à succès" !
CLIQUEZ ICI pour tout savoir sur les astuces pour booster votre présence dans le monde de la Toile !


Les Ami(e)s, vous l'avez peut-être oublié mais pas moi : avec ce post je fête les TROIS ANS de "La BD de fede" donc merci pour la fidélité et si le contenu vous plait, partagez et parlez-en à vos ami(e)s.
Ils trouverons plus de 80 articles à lire, des centaines d'illustrations, BD, dessins, des jeux interactifs et, j'espère, pourrons passer un bon moment à rire et à réfléchir sur ce petit blog.

De mon coté, je vais prendre un peu de vacances à la campagne donc je ne vous dis pas "à dans deux semaines" comme d'habitude mais "à bientôt"; donc...


À bientôt !














P.S. N'oubliez pas que parfois les idées qui viennent en premier sont aussi les meilleures.
Ah, il y a trois ans j'aurais du faire ça à la place :

blog bis



À ce jour je serais désormais riche et célèbre...
Prochaine fois.



lundi 22 août 2016

Le "grand final" !


Chers Lecteurs,


Je vous avais parlé il y a quelque temps de ma première histoire complète en BD. J'espère que vous apprécierez ce petit premier effort de ma part de vous concocter une histoire en BD complète.

Sachez que, de mon coté, j'ai mis le cœur dans toutes les étapes de ce long voyage narratif ; un voyage plein de hauts et de bas, figurativement et narrativement imparfait -certes- mais qui, justement, me donne envie de "faire mieux la prochaine fois".

Ce n'est pas de la haute philosophie mais je suis convaincu que pour se tester vraiment, il n'y a rien de mieux que le terrain : on peux faire des recherches pendant des années mais à un moment, il faudra franchir le cap de présenter son travail à la platée ; sans feedback de la part de nos semblables, on continuera à être des génies incompris enfermés dans notre chambre...

grand 1



Pas un super projet  - ma foi - mais comme je dis tout le temps : chacun...


Et pour se projeter un peu dans le futur sachez que, si quelqu'un d'entre vous deviendra un "véritable fan" de ce chasseur de fantômes ou de son histoire, il y aura peut-être un jour un deuxième épisode de ce personnage, qui sait ?

Patientez encore quelque temps et vous aurez de mes nouvelles...


À dans deux semaines,  les Ami(e)s !









lundi 8 août 2016

Rien à dire.


Bonjour à Toutes et à Tous !

Non, cette fois j'ai rien à dire... ou j'ai pas envie de parler, du coup...

Galerie d'improvisations illustrées que j'ai réalisé avec mon magique "Pocket brush" de Pentel !

Laissez-moi d'abord vous présenter le pinceau de poche :

















Oh pardon, noir sur noir on ne voit rien.
Je mets un peu de lumière, voilà !

rien 1




Et maintenant, la Galerie !



1 modern ninja


































"Modern ninja"




2 etude de personnage

"Etude de personnage"




3 un espoir pour le héros



































"Un espoir pour le héros"




4 femme

"Femme"




5 vlad


































"Vlad"




6 un peu de bat

"Un peu de Bat"




7 hommage à frank miller



































"Hommage à Frank Miller"




8 trop de lumière

"Trop de lumière"



Et merci à Anne-Laure, illustratrice douée, pour m'avoir présenté le pocket brush.



À dans deux semaines, les Ami(e)s !









lundi 25 juillet 2016

David à Chantilly.


Bonjour à Toutes et à Tous !

Aujourd'hui je vais vous parler d'une grande personne que j'admire énormément (l'autre grande personne est mise à l'honneur ICI);
une personne qui a su transformer le jingle de la SNCF en chanson captivante ;
un musicien qui a su supporter Roger Waters pendant plus d'une décennie ;
un guitariste qui a écrit l'histoire de la musique à travers certains riffs inoubliables.

Oui, messieurs-dames, je vous parle de Mister David Gilmour, voix et guitare des Pink Floyd !

david 1

portrait au crayon réalisé par moi-même, d'après la photo de couverture de Rolling Stone France de novembre 2014.


Ce 70-year-old kind gentleman from Oxford - bien que rare en performance live - a eu la super bonne idée d'organiser une tournée mondiale commencée en septembre 2015 et qui se poursuivra jusqu'à 2017 !

Et le 16 juillet il passait par Chantilly !
Et moi, j’étais là !
Et ce n'est pas bien de commencer les phrases par "et".

J'étais là, donc.
Une des choses que je m'étais promis de faire avant de calancher.
Ça y est ! J'y suis arrivé... Pas à calancher, hein ?
À écouter David Gilmour live !

Ah, le régal !

Déjà, imaginez le décors magnifique du château, la nuit qui tombait pendant le concert, les étoiles et la lune (et pas mal de led colorés...) à nous illuminer bref, un petit rassemblement intime pour moi et 24000 autres personnes !

La scène était conçue comme celle des concerts des Pink Floyd (plaisir qui se rajoute au plaisir) avec une grande structure circulaire entourée de lumières qui bougent dans tous les sens

david 2



La setlist m'a réservé pas mal de surprises aussi : bien sûr les immanquables Wish you were here, Money, Time , le moment The Wall avec Run like Hell  et Comfortably numb mais aussi The great gig in the sky avec ses choristes incroyables, Shine on you crazy diamond, Coming back to life, le vieux classique Fat old sun, High hopes (tiens, juste après ce Brexit...) avec un final acoustique inédit mais j’arrête parce que je pourrais continuer pendant trois heures (durée du concert).

Une émotion : des moments touchants comme avant le concert lorsque David a demandé une minute de silence pour les victimes de Nice (et écouter le silence de 24000 personnes, je vous assure, ça donne la chaire de poule !) ou quand il a rendu hommage à son grand ami disparu Richard Wright ;
d'autres moments de pure musique avec ses solos de guitare à s’évanouir de plaisir et puis des moments psychédéliques (j'étais tellement dans un état de trance que je ne me souvenais même plus avoir chanté Breathe...) supportés par les lumières de la scène imitant un trip sous LCD :


ATTENTION : ça pète vraiment les yeux...


david 3



D'ailleurs, je plane encore...

Oui, les Ami(e)s, j'ai découvert pour mon plus grand bonheur, que se faire un bon concert de ces pépères de la musique, ça en vaut vraiment la peine !


À dans deux semaines,  les Ami(e)s !








p.s. Ça devient de plus en plus difficile de suivre l'actualité ; je découvre les 80 morts à Kaboul du 23 juillet dans un nouvel attentat perpétré par daesch ; depuis Nice, David a choisi de ne plus donner d'interview : il a peut-être raison, il faut se recueillir juste après ces drames pour éviter de dire des choses stupides - même si en bonne foi - ou prendre des décisions pas réfléchies.

Laissons parler la Musique, vrai langage universel qui pourrait pour une fois - on ne sait jamais - mettre tout le monde d'accord...


How I wish you were here...



lundi 11 juillet 2016

La Loi de Murphy dans l’évier.


Bonjours les Ami(e)s !

Ah, cela faisait longtemps que je ne vous parlais pas de la Loi de Murphy (la dernière fois c'était à propos des salles de cinéma et vous pouvez relire l'article EN CLIQUANT ICI).

Mais, hélas, la revoilà !
Pour ceux qui viennent de se connecter à se blog et à tous les autres qui ne savent pas ou qui ont oublié ce que c'est cette tristement célèbre "Loi de Murphy", rattrapage rapide :

"La Loi de Murphy est le principe qui affirme que si une chose doit mal se passer, elle se passera surement mal !"

Eh oui !
Et nous, pauvres humains sans aucun pouvoir sur notre destin, on n'y peux rien faire, mais rien du tout !

Venons maintenant à mon cas personnel, lié bizarrement à l'évier de cuisine.
Je ne sais pas si vous avez vécu une expérience similaire mais moi, ça m'est arrivé plusieurs fois (d'où, l'inscription dans la liste "Loi de Murphy").

Incroyable mais vrai, voici le récit :

quand je suis à la maison, il m'arrive (mais à vous aussi, j'en suis sûr) d'avoir une petite faim pendant la journée donc j'ouvre mon frigo et j'attrape le premier yaourt qui me tombe sous les yeux.
Une fois terminé mon festin...

evier 1



Mais pour un invraisemblable jeu de gravité et de balistique, la cuillère jetée sans faire attention dans l'évier, se retrouve exactement à l'emplacement de l'arrivée du jet d'eau du robinet.

Schéma :

evier 2



La tragédie m'attend lorsque j'ouvre le robinet de l'évier pour me rincer les doigts...

evier 3



Je vous jure : ça s'est produit plusieurs fois !

Maintenant, au delà d'avoir compris d’être un peu con - je l'avoue - je suis désormais convaincu de l'existence de cette maudite Loi de Murphy !


À dans deux semaines,  les Ami(e)s !









p.s. Une pensée spéciale à nos Frères et Sœurs de Dacca et de Bagdad : encore une fois l'histoire d'innocents qui se font massacrer par des extrémistes ; nous les avons perdus, nous ne pourrons plus les connaitre mais on ne les oubliera pas...



lundi 27 juin 2016

La revanche des blagues nulles !


Bonjour à Toutes et à Tous !

Vous le savez, je vous l'avais déjà dit (POUR RELIRE, C'EST ICI) : il y a des blagues mais des blagues mais qui sont d'un pourri qu'il faut du courage pour les formuler...
Et bien moi, parfois je me sens assez courageux pour en balancer une, comme ça, au milieu de la platée et trop souvent je me contente de la réaction de la SEULE personne qui rigole (par pitié essentiellement...) de ma super-blague-nullissime.

Et vous savez aussi, chers Lecteurs, que je vous aime beaucoup donc je vais vous présenter une petite blague super pourrie à calancher de rire (que vous pourrez reproduire à volonté avec vos pires ennemies)  !

Régie, lancez la séquence !


revanche 1


revanche 2


revanche 3


revanche 4




Voyez-vous ?
Des trucs à en finir avec une amitié (mais vous pouvez vous limiter à enlever celle de feisbuch), juste pour ça...



À dans deux semaines,  les Ami(e)s,









Ah non, j'allais oublier un truc, spécial dédicace :


Cuggina, Roby! Auguri!
Che il cammino che avete scelto di percorrere insieme sia pieno di gioia!
VIVA GLI SPOSI!!!



lundi 13 juin 2016

Une excursion au Crétacé.


Bonjour les Ami(e)s !
Ah, qu'est-ce qu'elle a fait parler d'elle, cette Seine bien aimée !
La crue par-ci, la crue par-là, des milliers de gens à se prendre en photo sur les ponts de Paris avec, comme décor, les quais disparus, le courant violent et l'eau boueuse...
Bah, chacun...
N'oublions pas quand même les quatre morts, les dizaines de blessés et les millions d'euro de dégât de cette crue impressionnante...

J'aime la Seine.
Je campe sur ses bord depuis désormais six ans !
C'est elle (avec sa vieille amie la Marne) qui me donne l'eau que j'utilise pour vivre, me désaltérer, cuisiner, me laver...
Bref, une autre Femme tellement facile à aimer.

Un jour, il y a pas longtemps, j'ai découvert, en faisant des recherches sur l'eau de Paris, quelque chose d’étonnant, un lien direct et à la portée de tous avec la préhistoire, des millions d'années avant l'apparition de l'homme !
Et j'ai découvert que ce lien direct existait à quelque pas de chez moi !

Chaque parisien (et pas que) connais surement les nombreuses fontaines de la ville.
Il y en a 1200 mais 3 d’entre eux cachent quelque chose de vraiment spécial !

Ce sont les si-dites "Fontaines de l'Albien" : l'eau qui coule de leurs robinets provient directement de la nappe de l'Albien à plus de 700 mètres de profondeur !

740 mètres, pour être précis !
Vous imaginez ? Un autre monde, sorti d'un roman de Jules Verne !

excursion 1



Tout commence en 1841 : sous l'administration de Rambuteau on décide le forage de plusieurs puits dans la nappe qui se situe en dessous de Paris dans le but d'avoir une réserve d'eau potable pour la ville ; le premier puits foré est celui de Grenelle : la pression de l'eau est à l’époque tellement forte qu'elle inonde les alentours déversant 40 litres d'eau par seconde sur le chantier !
Le préfet Haussmann ordonne le forage d'autres puits artésiens en 1855 condamnés depuis.
À partir de 1996 les cinq puits actuellement exploités sont forés dont trois équipés de fontaines publiques.

Maintenant il ne reste qu'à découvrir qu'est-ce que c'est que l'Albien : comme chaque géologue attitré pourrait aisément vous expliquer, il s'agit du dernier étage stratigraphique du Crétacé Inférieur.
On est donc en train de parler d'une couche terrestre qui s'est formée il y a plus de 100 millions d'années !

Et à cette époque-là, les dinosaures se baladaient encore tranquillement sur Terre ! Comme si rien n'était !

Ergo : en buvant l'eau d'une fontaine de l'Abien, on est en train de boire la même eau que buvaient les dinosaures !

excursion 2

Je sais, je sais : les hommes et les dinosaures ne se sont jamais rencontrés (sauf au Jurassic Park) mais la tentation de donner, moi aussi, une représentation de cette rencontre impossible était trop forte...


Une eau si pure, non contaminée par la pollution moderne, en libre service et pour TOUS !
Bon, il faut néanmoins remarquer que cette eau subit un petit traitement juste avant de sortir des fontaines : la quantité de fer naturellement présente pouvant provoquer des effets secondaires inattendus...

excursion 3

on filtre cette eau fraîche souterraine avant la consommation.


Ah, un autre beau cadeau de cette magnifique ville qui s'appelle aujourd'hui Paris, qui s'appelait autrefois Lutetia et dont je ne saurait pas dire le nom au Crétacé...


À dans deux semaines,  les Ami(e)s,









lundi 30 mai 2016

Je prefère les ovophobes - Preferisco gli ovofobi.

Note d'introduction : ce post va être exceptionnellement présenté en deux langues, français et italien. Vous comprendrez pourquoi en lisant.


ovophobes 1

Cet enfant ne pourra jamais dire "Maman"...
Questo bambino non potrà mai dire "Mamma"...

...

ovophobes 2
Cette enfant ne pourra plus jamais dire "Maman"... 
Questa bambina non potrà mai più dire "Mamma"...

...

ovophobes 3

Cet enfant pourrait dire "Maman" mais il préfère "Vieille-peau-de-vache-alcoolique-qui-me-frappais-quand-j’étais-petit-mais-essaie-maintenant-et-je-te-défonce"
Questo bambino potrebbe dire "Mamma" ma preferisce "Vecchia pellaccia alcolista che mi picchiava quando ero piccolo ma provaci adesso e ti demolisco"


Tant qu'un estimé Professeur psychologue sociologue enfantologue de l'Université de l’Humanité n'arrivera à me prouver au-delà de tout doute raisonnable qu'un enfant de couple gay a plus de possibilités de devenir une ou plusieurs de ces choses : tueur en série, pédophile convaincu, violeur de nonnes, agent secret de daesch, souteneur du front national ou de la ligue du nord ou tout simplement d’être moins heureux par rapport à un enfant de couple hétéro, je serai à faveur des Familles homosexuelles (enfants inclus).

Finché uno stimato Professore psicologo sociologo infantologo dell'Università dell'Umanità non arriverà a provarmi oltre ogni ragionevole dubbio che un bambino di coppia gay ha più probabilità di diventare una o più di queste cose: serial killer, pedofilo convinto, stupra-suore, agente segreto dell'Isis, sostenitore del Front National o della Lega Nord oppure di essere semplicemente meno felice di un bambino di coppia etero, sarò a favore delle Famiglie omosessuali (bambini compresi).


Et si on veut parler de cours naturel des choses et de traditions, pensez que dans d'autres époques l’esclavagisme était une tradition, le droit de vote aux seuls hommes et l'infibulation étaient... Ah, non pardon : SONT une tradition, les chiottes dans la cour (quand il y en avait) étaient une tradition, les coups de règle sur les doigts à l'école étaient une tradition, et cætera et cætera...
Bref, nous évoluons pas pour rien.

E se si vuole parlare di corso naturale delle cose e di tradizioni, pensate solo che in altre epoche la schiavitù era una tradizione, il diritto di voto ai soli uomini e l'infibulazione erano... ah, no, scusate: SONO una tradizione, il cesso in cortile (quando c'era) era una tradizione, le bacchettate sulle dita agli alunni erano una tradizione, et cætera et cætera...
Insomma, non evolviamo per niente.


Toute cette tirade neo-moralisante juste pour vous informer, estimés Lecteurs, qu'une loi permettant les unions civiles à des personnes du même sexe vient d’être (enfin) votée en Italie, mon Pays, et déjà les débats apocalyptiques enflammés ont commencés ! D'un coté, les débauchés à faveur de cette abomination qui portera à la fin de notre civilisation et de l'autre les paladins de la famille traditionnelle, sauveurs de la Galaxie.
Libres de penser ce que vous voulez sur ce thème mais vous l'aurez compris : moi, je suis pour la débauche...

Tutta questa tirata neo-moralista solo per ricordarvi, cari Lettori, che è stata appena votata una legge che permette le unioni civili tra persone dello stesso sesso nel nostro Paese e già divampano dibattiti apocalittici infiammati: da un lato, i debosciati a favore di questo abominio che porterà alla fine della nostra civiltà e dall'altro i paladini della famiglia tradizionale, salvatori della Galassia.
Liberi di pensarla come preferite ma ormai l'avrete capito: io sono per la deboscia...


Et oui, qu'est-ce que vous voulez ? Je ne suis pas parfait, loin de là.
Personnellement, je préfère les ovophobes :

E sì, cosa volete? Non sono perfetto, proprio no.
Personalmente preferisco gli ovofobi:


ovophobes 4
"AAAH ! Un œuf brouillé ! Quelqu'un me l'enlève d'iciiii ! Je ne peux guère supporter sa vue !!!"
"Ahhh! Un uovo strapazzato! Qualcuno lo tolga da qui! Non ne sopporto la vista!!!"

Ils sont bizarres mais ils font beaucoup moins de dégâts...

Sono strani, neh? Ma fanno molti meno danni.


À dans deux semaines,  les Ami(e)s,









lundi 16 mai 2016

Interview exclusive avec Dionaea !


Bonjour les Ami(e)s !

Ah, le scoop !
Aujourd’hui, mes Chers, j'ai réalisé pour vous une interview exclusive avec Dionaea !!!

"C'est qui Dionaea ?" Vous dites.
C'EST QUI DIONAEA ?!?
Vous plaisantez ?

Mais c'est la première plante carnivore devenue végétarienne, of course !

Comme tout le monde, j'ai une fascination pour ce type de plantes donc, pendant que je faisais des recherches dessus...

dionaea 1


dionaea 2


dionaea 3


dionaea 4


dionaea 5



J'ai découvert l'existence de la première plante carnivore devenue végétarienne !

Reportage : 
La rencontre se fait dans une petite serre en banlieue parisienne autour d'une assiette d'abeilles grillées pour moi et d'une petite salade à peine assaisonnée pour elle.

fede : "Bonjour Dionaea ! Comment ça va ? Présente-toi à nos lecteur et raconte-nous depuis combien de temps tu as décidé de devenir végétarienne..."

Dionaea : "Bonjour à tous les Lecteur de "La BD de fede" ! Je suis ravie de vous connaitre ! J'ai 2 ans et je suis végétarienne depuis quelque mois seulement."

fede : "Mais qu'est-ce qui a fait que tu prenne cette décision drastique d’arrêter la consommation d'insectes ?"

Dionaea : "Surtout le gout amère de certains d'entre eux. Les moustiques par exemple, je te dis même pas : comme siroter de la bile ! Tu sais, on ne peut pas choisir sa bouffe, ce qui arrive, on avale."

fede : "Je comprend".

Dionaea : "... Et ?"

fede : "Et quoi ?"

Dionaea : "T'as pas une autre question ?"

fede : "Eh, c'est moi qui pose les questions !"

Dionaea : "Justement."

fede : "Mais moi, j'ai plus de questions. Bon, je vais improviser. Et alors, elle est bonne ta petite salade ?"

Dionaea : "Pas trop, non. Elle a pas de gout, pas d’éléments nutritifs... Tu voudrais pas changer d'assiettes avec moi ? Toi, tu prends la salade super-triste mais parfaite pour ton cholestérol et moi, je vais bouffer tes belles abeilles croustillantes..."

fede : "Attends, mais t'étais pas devenue..."

Dionaea : "Ouais, ouais, whatever... Donne-moi ton assiette, je crève la dalle..."

Voici le reportage de ma rencontre avec Dionaea, la première plante végé... La première plante parlante !


À dans deux semaines,  les Ami(e)s,