lundi 21 avril 2014

Pourquoi j'ai appris à nager.


Tiens tiens, c’était exactement un lundi de Pâques mais d'il y a trèeees longtemps...

Vous devez savoir que jusqu'à l'age de 14/15 ans je ne pouvais pas nager !
Ce n’était pas vraiment une interdiction mais vous savez, les mères...

nager 1

Comme ont dit des grands poètes de notre ère -les Pink Floyd- "She won't let you swim but she might let you draw"...

Non, attendez, c'était pas vraiment comme ça ... Bah, pas grave : ni Roger Waters ni David Gilmour ne liront jamais ces lignes...


Je devais avoir justement 14/15 ans.
Je fréquentais un lycée de langues en Italie et j’étais très content puisque dans les lycées de langues, en Italie et à cette époque, la faune était pour la plupart féminine : j’étais l'heureux copain de classe de 16 (seize !) beautiful filles qui me chouchoutaient énormément (avant on était deux mâles mais le cher et pas oublié Mimmo nous avais quitté au bout de la première année) !

nager 2
(Eh oui, déjà à l’époque je rêvais d’être un aventurier adoré par les femmes)


Mais le problème se posait encore : je ne savais toujours pas nager !

"Mais à quoi ça peux servir de nager à un adolescent qui fréquente une classe avec 16 beautiful filles ?" direz vous.

Et là, on arrive au lundi de Pâques d'il y a très longtemps...

On avait décidé, avec 4 ou 5 de mes copines de classe, de se faire une journée à la plage !

À l’époque (et ça n'a pas changé depuis) j'avais déjà la peau blanche comme de la mozzarella di bufala campana (voire le post "Où est freddie ?") donc pour me protéger du célèbre soleil qui casse les pierres de Albissola, je m’étais réfugié sous une serviette et je me comportais comme certains animaux (un peu pour le chaud, un peu pour une naturelle curiosité) : je me faisais passer pour mort (ou pour le moins profondément endormi) mais j'avoue que de ma cachette j'avais une vision éblouissante d'une de mes copine :

nager 3

Dégoûtant ou pas, sachez que devant certaines tentations, quand vous êtes un adolescent avec une forte tendance à la solitude, vous ne laisserez pas tomber l'occasion d'admirer une telle merveille de la Nature !


Mais attention (et là, les physiciens comprendrons toute de suite le concept), c'est pas tout, au contraire : un bikini qui a pour mission de soutenir un tel poids et qui en plus n'est pas bien fermé, forcement il finira tôt ou tard proie de la gravité ; le résultat :

nager 3bis

Le résultat du résultat:

nager 4


Avez vous déjà entendu parler de "imprinting" ?
Il s'agit du concept, introduit dans l’éthologie moderne par le prix nobel et ex-nazi Konrad Lorenz, qui affirme que le premier être vu par un bébé (d'animal ou d'homme) a le pouvoir d'influencer les choix affectives et sexuelles futures du bébé en question.

nager 5
(dans le dessin Clive Cussler... ah non, Konrad Lorenz suivi par des poussins et son oie Martina)


Voilà, c'est comme si moi, j'avais été "imprinté" par Nigella Lawson (vous savez, cette anglaise qui pourrait faire retrouver l’appétit à un moribond)

nager 6
(dans le dessin Nigella Lawson suivie par des poussin de l'espèce fedus fedinus)


Mais mes mésaventures de ce lundi de Pâques d'il y a très longtemps n’étaient pas terminées !

Au milieu de l'après-midi, quand nous avons eu envie d'un énième bain, mes copines m'ont distancié de quelque dizaine de mètres vers le large (je vous rappelle que je ne savais pas nager) et, arrivées à distance de sécurité, m'ont crié :

nager 7


Et moi, adolescent myope et prisonnier d'une plage âpre et bouillante je ne pouvais qu'admirer de loin...

nager 8


...

Inutile de vous raconter que l’été arrivée, un peu par pitié, un peu sur ma demande, ma chère amie de toujours Alice (une membre émérite de la Compagnie des 9) m'a appris à nager ;
plus jamais -j'avais juré ce lundi de Pâques d'il y a très longtemps- plus jamais je ne serais passé à coté de la grande beauté sans pouvoir l’apprécier de près.

Merci de l'attention et bon lundi de Pâques à Toutes et Tous











lundi 7 avril 2014

Ce qu'il y a dans mon frigo 3 !


Ça fait des années que je m'y attendait ;
ça devait arriver tôt ou tard...

Eh oui, c'est arrivé...

Vous savez, les choses que vous attendez mais auxquelles vous ne pensez pas forcement tous les jours et d'un coup, BAM ! Comme ça...

La semaine dernière j'ai ouvert mon frigo et savez-vous ce que j'y ai trouvé ?

frigo 3 1

...


frigo 3 2
frigo 3 3


Rien qu'un bon coup de rayon protonique ne puisse régler (avec l'aide -bien sûr- d'un groupe de très chers et vieux amis...)

frigo 3 4
frigo 3 5
frigo 3 6


We came, we saw, we kicked its ass!

Et voilà, c'est fait.








Je ne le connaissais pas personnellement mais c'est comme si je le fréquentais depuis au moins 25 ans :
je dédie ce petit post de fan à Harold Ramis.
Il travaillait au troisième volet de la série, le destin a décidé différemment.
Qu'il puisse continuer la chasse aux fantômes quelque part ailleurs...


frigo 3 7