lundi 25 janvier 2016

Je sais tout.


Bonjour à Toutes et à Tous !

Bienvenue sur "La BD de fede" renouvelée ou comme on dit aujourd'hui "2.0".

Vous avez déjà remarqué peut-être le logo du blog modifié.
Maintenant il faut des explications.
C'est ma conviction que toutes les choses doivent évoluer, en mieux si possible, vers quelque chose de nouveau, d'inattendu (et justement par rapport à l’évolution, je vous conseille la belle expo à la Cité des Sciences consacrée à Darwin...).

Même une formule qui gagne ne peux rester pareille pendant des siècles : elle doit proposer au moins quelque changement pour la rendre toujours intéressante et ce principe devrait -à mon avis- être appliqué à une série BD de succès comme à la suite d'un blockbuster hollywoodien ou encore à sa vie de couple.

je sais 1


Évoluer pour mieux faire, donc.
Dans le cas personnel de ce blog, je me suis armé de lucidité et j'ai passé au peigne fin sa formule.
J'ai remarqué, au delà du fait que le style de dessin ou d’écriture puissent plaire ou pas, que "La BD de fede" manquait de cette volonté de changer parce que les visites sont nombreuses et le retour des Lecteurs est fort positif.
Mais qui donc a envie de prendre des risques sur une formule assez bien rodée ?
Réponse : mouàààààà !
J'avoue aussi que je n'ai pas d'enjeux économiques pour ce blog du coup il est bien plus facile de prendre des risques.
Allez, lançons-nous !

Il y a deux semaines je vous avais annoncé un changement de format : je confirme que "La BD de fede" continuera de vous proposer du nouveau contenu gratuit toutes les deux semaine (le lundi) mais c'est le contenu qui va changer !

Tout simplement, je me suis aperçu qu'un blog qui s'appelle "La BD de fede" n'a pas jusqu'ici proposé beaucoup de BD proprement dites sauf à deux occasions (cliquer ICI et ICI) plus jamais répétés.
Je commence aujourd'hui à remédier à cette manque.
Comment ?
Mais en vous proposant une histoire en BD complète !
Une histoire qui pourrait être contenue dans un album papier et qui sera donc publiée à épisodes comme un feuilleton !
Et là on arrive, dans ce long préambule, au titre de ce post : "Je sais tout".
Oui, j'aimerais bien tout savoir

je sais 2

mais la réalité, hélas, est différente et l'ignorance m'attend encore à chaque coin de rue...
"Je sais tout" veut être un hommage au magazine mensuel du même nom qui a eu le mérite, au début du XXème siècle, de donner une impulsion à la presse illustrée en France mais surtout de publier sous forme de feuilleton et pour la première fois les aventures extraordinaires d'Arsène Lupin !

je sais 3


Mais revenons à La BD de fede...
Concernant le protagoniste de ce long récit, vous le connaitrez au fur et à mesure que l'histoire avance, je ne vais pas tout vous spoiler quand même...

Trop parlé (encore une fois) ; il ne me reste que remercier mes fidèles collaborateurs Leslie Crosasso (pour la révision du texte français) et Brian Dunlop (pour avoir numérisé mes planches) et vous souhaiter une très bonne lecture !


copertina








Épisode 1





Stanley Kubrick a dit une fois, à propos d'un de ses chefs-d'œuvre, qu'il s'agissait d'un film profondément optimiste car il prenait en considération la possibilité d'une vie après la mort...

Il parlait de « Shining ».









chasseur 1
chasseur 2
chasseur 3
chasseur 4

À suivre...
Pour lire l'épisode suivant, CLIQUEZ ICI.


À dans deux semaines, les Ami(e)s,










lundi 11 janvier 2016

New York, New York...


Bonjour à Toutes et à Tous !

Il y a quelques semaines je vous avais parlé (si vous êtes des Lecteurs habituels de ce blog, vous savez de quoi je parle, sinon vous pouvez lire ce post-là EN CLIQUANT ICI) des joies du retro-gaming, cette activité qui permet aux intéressés de découvrir (et aux nostalgeeks comme moi, de déterrer) de véritables trésors oubliés du tout début de l'industrie vidéo-ludique.

Et je vous avais pris la tête sur les capacités extraordinaires de ces proto-créateurs de jeux, et de comment certains jeux vidéo étaient tellement géniaux que l'on pouvait les comparer à des œuvres d'art, notamment un titre : "GHOSTBUSTERS", version interactive du blockbuster sorti en 1984.

Bien.
Je ne reviens pas sur mes propos, je confirme ce que j'ai dit même si le ton solennel adopté pour l'occasion était peut-être un peu exagéré par rapport au sujet et surtout j'avoue que ce post-là m'a servi d'amuse-bouche pour ce post-ci.

Oui, mes Ami(e)s parce qu'entretemps et pendant dix jours j'ai découvert New York !



Impressions de mon voyage à New York :

~.~

Chapitre 1 : où l'on découvre que parfois les pixels (et l'argentique) sont bien réels.


ew York, enfin !

Quand j'y suis arrivé, j'ai eu tout de suite devant mes yeux certaines planches vertigineuses de Largo Winch ou de Batman (Washington Irving en 1807 avait déjà surnommé Gotham la ville) ou encore le trait organique de Tardi traçant les profils art déco des magnifiques bâtiments new-yorkais mais c'est impossible de visiter cette ville sans avoir dans la tête les images de films inoubliables.
Chacun a ses repères, certes, mais il y a des vues que tout le monde reconnaîtrais même sans avoir jamais mis les pieds sur l’île de Manhattan !

Régie, lancez la galerie photo, c'est parti :


La vue vertigineuse et déjà-vu-esque depuis la terrasse
du 86ème étage de l'Empire State Building !



Les couleurs de l’automne à Central Park


La première vision que j'ai eu d'un endroit magique...

...La caserne des Ghostbusters !
Je pense que je vais écrire à Irina Bokova pour qu'elle l'inscrive dans la liste des monuments patrimoine de l'Humanité...


Le plan de dos de la statue de l'Alma Mater, Columbia University,
toujours dans Ghostbusters, vous vous souvenez ? Juste après la première scène dans la Public Library...

Ah oui, justement : la Public Library !


Et le musée de Ghostbusters 2 !


Jouant à Mr. Big et Carrie devant la maison de la célèbre fashion-addicted.


La bourse de Gotham City assiegée par Bane dans The Dark Knight Rises !


Le siège du Daily Bugle avec araignée...


Je suis tombé sur la vraie Bat-débile... Euh -mobile de la série des années 60  à la New-York Historical Society (en réalité j'avais été informé de sa présence par ma belle-mère, obrigado !)


 Il était une fois en Amérique...


"Yippee ki yay, mo########er!"
Bruce Willis au théâtre dans la pièce "Misery" et son autographe ! Coool...(dialogues pas très différents de ceux qu'il joue au cinéma, en fait, notamment le "mo########er"... Spectacle très amusant porté surtout par Laurie Metcalf, grandiose partenaire de scène du cher Bruce)


À New York, même les clés d'appart sont en style Art Déco !


Et il y a plein d'écureuils partout !


Décor de ciné ? Non, vraie rue.


Autre vue typique.


Derniers décors pour Halloween.
Le propriétaire de cette maison démontre d’être un vrai malin pour ne pas avoir coupé les citrouilles.
Je vous assure que celles découpées avec le visage ont tout un autre aspect après deux semaines en plein air...

Scary...


Le roi du selfie sans perche et sans retour d'image, one take : trop fort...



Chapitre 2 : des coutumes des new-yorkais à l'usage des voyageurs européens.


es, on est différent !

La globalisation existe, certes, mais elle n’empêche pas aux peuples d'avoir et de conserver ses particularités, désolé.
Quelques caractéristiques que j'ai pu dénicher chez les new-yorkais :




ils sont super gentils et super vendeurs,


bavards, salutistes (ils font beaucoup de sport et c'est fini avec les méga portions de frites, le litre de Coca et les hamburgers géants : perso, dans la rue j'ai trouvé plein de restos, même des chênes de fast-food, qui proposent salades, jus de fruits et de légumes frais et sur mesure, poulets fermiers et omelettes bio... Ce qui n’empêche pas de trouver encore les typiques diners où on peut s'exploser l'estomac avec la montagne de pancakes et les tranches de bacon) ;
il sont assez optimistes (au moins sur certains aspects...)


Je vous assure : chaque intersection de rues avec un pauvre buisson et un triangle d'herbe, pour eux c'est un parc !
ils ne sont pas du tout tactiles et ils ont un vrai problème avec les files d'attente.
Pour eux, la queue c'est UNE personne derrière l'autre, même si l'on est en couple : aucune exception !

Voici , à titre d'exemple, le schéma d'une file d'attente à l’aéroport, au moment d'embarquer...

File new-yorkaise (avec couple d'intrus européens) :


                                                 •                          they are so rude...
•••••• •••• ••• •• ••••••••• ••• •••••   •    ••  ••• ••••• •••••••••• ••••••• ••••• •• • •••• ••• • = entrance
            such a shame...



File européenne :


•   ••••
•••   •••    •••••  •         •
•••••••••••••    ••   •••    •••   •• ••    ••••
•••   ••••  •      •••    ••••••••   •••   •••    ••••    ••••••   ••
••••• •••    ••••••    ••••           ••••••••   •   •••   •••
•••••• •   •       ••••••••••   •••      ••     ••••    ••••••••    •••   ••  •
•••• •• ••• •••            •••••  ••••         ••••        ••••• ••••              •••       •  •••• ••
••••••• ••• ••• ••• ••• •••           •••••••• •••    ••• ••••    •        •• ••••• •  •••     •   •••  ••
••••••••••••• ••••••••• •••• ••••• •• •• • ••• •••• •••• •••••••••••• ••• •• ••• •• • ••• ••• •••• • = entrée
•••• •••• • • •• •••• •••••    ••••••••• • •••• •••••••••••••• •• •••• ••••  ••• ••• ••• • ••••••• •
•••••  •   ••• •••   •••     •••   ••  ••••••••••••••   • ••••••   •          ••••      •••••••••   •••••
••  •   •••••    •••••••••••••••••   ••••   •   •••• •••••    •••    ••••  •
••••    ••  •••     ••            •••        •••••••••    •••••   •••
•••••   •••••••••   •  ••    •••   ••••   •••    •••
•• •••••• •••  •   ••     •••   •••
••••  •••    ••••     •   ••
••   ••••

Donc attention à ne pas vous faire engueuler comme c'est arrivé (et à plusieurs reprises) à votre auteur de blog préféré...



Chapitre 3 : bilan.


omment donc rajouter quelque chose aux tonnes d'ouvrages existants sur le sujet ? C'est une belle ville, point.
Est-ce que ça vaut vraiment la peine de la visiter ?
Absolument !
La richesse est telle que chacun peut y trouver son bonheur.
Les musées (ah, les musées : le Met, frère du Louvre, le Moma, le Guggenheim, la Neue Galerie avec tous ses Klimt...) la nourriture, l'ambiance, la musique, le shopping sauvage...
Une ville qui ne déçoit pas puisqu'elle contient un monde entier à découvrir et vu que chacun a sa place dans le Monde, il suffit de s'y plonger !

"New York nous apprend qu'il faut tenter sa chance dans la vie, qu'il faut savoir prendre les bonnes décisions.
Cette ville nous apprend à prendre de l'assurance et à croire en nos rêves, à ne jamais baisser les bras.
Au confluent des races, des cultures et des populations qui viennent du monde entier en quête de leurs rêves, New York est peut-être le miroir de l'existence elle-même."

Ces propos, recueillis par Alessandra Mattanza dans son livre "My New York", viennent d'un grand amoureux de cette ville : Robert De Niro.

Pour conclure, il faut dire que la réussite d'un voyage dépende aussi de la personne avec qui on voyage et cette affirmation -c'est ma certitude- est valable que l'on soit seul ou accompagné :
personnellement j'ai vécu cette expérience à un moment positif de ma vie et en plus avec une personne vraiment spéciale... Qui me manque énormément quand elle n'est pas là.

Encore une fois, merci de l'attention.


~.~


Ah, un des rêves de ma vie enfin réalisé !

Oui, un rêve qui -comme tout rêve- s'interrompt ou finit au bout d'un moment...

J'ai pris le vol de retour (allez, visionnage pour l’énième fois de "Ghostbusters 2", présent dans le catalogue de chefs d’œuvre de l'avion...) et j'ai atterri dans la magnifique ville où j'habite, ma ville d'adoption, mon chez moi de vie, sentiments et culture(s), le matin du 13 novembre 2015.
En raison du décalage horaire ma copine et moi avons décidé de rester à la maison pour la journée et le soir la réalité nous avait déjà rattrapé.

En mémoire des victimes de Paris, 2015.



À la prochaine, mes très Chers, et une super année 2016 à Toutes et à Tous !








Post scriptum : le début de cette année est le bon moment pour vous annoncer les nouveautés de ce blog.

Oui, mes Ami(e)s, parce que les choses doivent évoluer (et en mieux, si possible...) !

La BD de fede change (un peu) de format !
Il est encore trop tôt pour vous en dire plus mais je vais vous donner juste un indice, une phrase mystérieuse : "je sais tout"...

À dans deux semaines, donc, pour le dévoilement du nouveau format !
Je vous attends nombreux !