lundi 27 juin 2016

La revanche des blagues nulles !


Bonjour à Toutes et à Tous !

Vous le savez, je vous l'avais déjà dit (POUR RELIRE, C'EST ICI) : il y a des blagues mais des blagues mais qui sont d'un pourri qu'il faut du courage pour les formuler...
Et bien moi, parfois je me sens assez courageux pour en balancer une, comme ça, au milieu de la platée et trop souvent je me contente de la réaction de la SEULE personne qui rigole (par pitié essentiellement...) de ma super-blague-nullissime.

Et vous savez aussi, chers Lecteurs, que je vous aime beaucoup donc je vais vous présenter une petite blague super pourrie à calancher de rire (que vous pourrez reproduire à volonté avec vos pires ennemies)  !

Régie, lancez la séquence !


revanche 1


revanche 2


revanche 3


revanche 4




Voyez-vous ?
Des trucs à en finir avec une amitié (mais vous pouvez vous limiter à enlever celle de feisbuch), juste pour ça...


Bon, je ne vous mens plus : vous l'aurez compris, pas grand-chose à dire cette fois-ci donc, comme d'hab, place à un nouvel épisode de la BD :

Épisode 12


Relire l'histoire du début (cliquer ICI).
Relire l’épisode précédent (cliquer ICI).


chasseur 1.45

chasseur 1.46

chasseur 1.47

chasseur 1.48

à suivre...
Lire l'épisode suivant (CLIQUER ICI)

À dans deux semaines,  les Ami(e)s,









Ah non, j'allais oublier un truc, spécial dédicace :


Cuggina, Roby! Auguri!
Che il cammino che avete scelto di percorrere insieme sia pieno di gioia!
VIVA GLI SPOSI!!!



lundi 13 juin 2016

Une excursion au Crétacé.


Bonjour les Ami(e)s !
Ah, qu'est-ce qu'elle a fait parler d'elle, cette Seine bien aimée !
La crue par-ci, la crue par-là, des milliers de gens à se prendre en photo sur les ponts de Paris avec, comme décor, les quais disparus, le courant violent et l'eau boueuse...
Bah, chacun...
N'oublions pas quand même les quatre morts, les dizaines de blessés et les millions d'euro de dégât de cette crue impressionnante...

J'aime la Seine.
Je campe sur ses bord depuis désormais six ans !
C'est elle (avec sa vieille amie la Marne) qui me donne l'eau que j'utilise pour vivre, me désaltérer, cuisiner, me laver...
Bref, une autre Femme tellement facile à aimer.

Un jour, il y a pas longtemps, j'ai découvert, en faisant des recherches sur l'eau de Paris, quelque chose d’étonnant, un lien direct et à la portée de tous avec la préhistoire, des millions d'années avant l'apparition de l'homme !
Et j'ai découvert que ce lien direct existait à quelque pas de chez moi !

Chaque parisien (et pas que) connais surement les nombreuses fontaines de la ville.
Il y en a 1200 mais 3 d’entre eux cachent quelque chose de vraiment spécial !

Ce sont les si-dites "Fontaines de l'Albien" : l'eau qui coule de leurs robinets provient directement de la nappe de l'Albien à plus de 700 mètres de profondeur !

740 mètres, pour être précis !
Vous imaginez ? Un autre monde, sorti d'un roman de Jules Verne !

excursion 1



Tout commence en 1841 : sous l'administration de Rambuteau on décide le forage de plusieurs puits dans la nappe qui se situe en dessous de Paris dans le but d'avoir une réserve d'eau potable pour la ville ; le premier puits foré est celui de Grenelle : la pression de l'eau est à l’époque tellement forte qu'elle inonde les alentours déversant 40 litres d'eau par seconde sur le chantier !
Le préfet Haussmann ordonne le forage d'autres puits artésiens en 1855 condamnés depuis.
À partir de 1996 les cinq puits actuellement exploités sont forés dont trois équipés de fontaines publiques.

Maintenant il ne reste qu'à découvrir qu'est-ce que c'est que l'Albien : comme chaque géologue attitré pourrait aisément vous expliquer, il s'agit du dernier étage stratigraphique du Crétacé Inférieur.
On est donc en train de parler d'une couche terrestre qui s'est formée il y a plus de 100 millions d'années !

Et à cette époque-là, les dinosaures se baladaient encore tranquillement sur Terre ! Comme si rien n'était !

Ergo : en buvant l'eau d'une fontaine de l'Abien, on est en train de boire la même eau que buvaient les dinosaures !

excursion 2

Je sais, je sais : les hommes et les dinosaures ne se sont jamais rencontrés (sauf au Jurassic Park) mais la tentation de donner, moi aussi, une représentation de cette rencontre impossible était trop forte...


Une eau si pure, non contaminée par la pollution moderne, en libre service et pour TOUS !
Bon, il faut néanmoins remarquer que cette eau subit un petit traitement juste avant de sortir des fontaines : la quantité de fer naturellement présente pouvant provoquer des effets secondaires inattendus...

excursion 3

on filtre cette eau fraîche souterraine avant la consommation.


Ah, un autre beau cadeau de cette magnifique ville qui s'appelle aujourd'hui Paris, qui s'appelait autrefois Lutetia et dont je ne saurait pas dire le nom au Crétacé...


Maintenant, mes Chers, après cette énième déclaration d'Amour à la Ville Lumière, place à un nouvel épisode de la BD :

Épisode 11


Relire l'histoire du début (cliquer ICI).
Relire l’épisode précédent (cliquer ICI).


chasseur 1.41

chasseur 1.42

chasseur 1.43

chasseur 1.44

à suivre...
Lire l'épisode suivant (CLIQUER ICI)

À dans deux semaines,  les Ami(e)s,